Bientôt Linux dans un frigo?

09Dec04

Tux dévalant la pente du succès? PalmSource, société développant le système d’exploitation PalmOS, a annoncé aujourd’hui l’acquisition de China MobileSoft qui développe des solutions mobiles sous Linux et a annoncé dans la foulée le portage de PalmOS comme couche logicielle au-dessus du noyau Linux. Voir cet article de Linux Devices pour de plus amples détails: http://linuxdevices.com/news/NS9662371461.html. Cette annonce signifie donc que PalmOS va être une surcouche à deux noyaux: le noyau originel de PalmOS et le noyau Linux.

PalmSource se fend dans la foulée d’une lettre à la communauté Linux pour expliquer ce qui va être fait. Cette lettre est en fait doublement importante. D’une part, elle l’est parce que PalmSource y définit (un peu) leur façon de procéder et ce qui va arriver. D’autre part, elle l’est parce qu’elle officialise encore un peu plus le fait que que la communauté Linux est aujourd’hui un acteur de poids dans la sphère IT.
Mais cette lettre n’explique pas pourquoi tout ceci est fait. Et on peut très bien rapprocher cette stratégie de celle de Novell et de son système d’exploitation Netware. Netware a longtemps tourné sur un noyau made in Novell, et son géniteur a finalement annoncé il y a un peu plus d’un an le portage de Netware sur le noyau Linux. Novell a beau crier à qui veut l’entendre que le noyau originel de Netware n’est pas mort, tout le monde s’accorde à croire que le seul avenir pour Netware est de tourner uniquement sur le noyau Linux. On peut d’ailleurs poser le même problème avec PalmSource et son PalmOS. Et on arrivera certainement aux mêmes conclusions😉

Tout ceci signifie qu’aujourd’hui le noyau du système d’exploitation est devenu une commodité. Une commodité et un poids de plus en plus difficile à soulever. En effet, un noyau performant, flexible et puissant est un besoin nécessaire dans beaucoup de domaines. Tout ceci demande beaucoup de temps et d’argent. Alors pourquoi ne pas partager les ressources nécessaires (et les bénéfices) avec différents partenaires (ou même concurrents)? Et c’est ce modèle que le Logiciel Libre permet.

Linux est donc maintenant disponible et est un noyau reconnu dans tous types d’appareils, allant de la montre au supercalculateur, en passant par les téléphones et les PDA. Bientôt Linux dans un frigo?

Et pour compléter un peu cette news mobilité, la société pour laquelle je travaille vient de lancer un nouveau site pour Moby, son logiciel de mobilité: http://www.be-moby.com/

UPDATE: ce qui me fait penser à JLG et à son blog que tout le monde attends avec impatience! J’aimerais bien connaitre son point de vue sur la question!



No Responses Yet to “Bientôt Linux dans un frigo?”

  1. Leave a Comment

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s


%d bloggers like this: