Retour sur la mini-conf Ruby on Rails

10Nov05

rails logoHier soir je me lançais donc comme convenu pour une petit conférence sur Ruby on Rails.
Comme nous n’avions pas de vidéoprojo, j’ai partagé mon écran avec VNC afin que les portables de l’assistance puissent servir de relai. Fred a même pu suivre la conférence des toilettes sur son Palm!
Bref, après quelques débuts tumultueux, j’ai enfin pu commencé ma petite présentation donc vous pouvez trouver les slides ici.
Ma foi, tout s’est bien passé, les gens ont semblé intéressé, et, pour ceux qui venaient du monde PHP, c’était un peu la claque. Il y a d’ailleurs eu de grosses discussions sur l’intérêt de framework comme J2EE ou .Net (décidément, Microsoft n’avait clairement pas pensé au référencement en inventant ce nom, ça en dit long), pour lesquelles j’ai répondu que ces outils me semblaient adaptés pour des cas particuliers, et notamment dans les très grosses structures, mais que la facilité d’utilisation et la courbe d’apprentissage de Rails en faisait le meilleur cadre de développement d’applications web actuel.
Pour revenir sur mon apprentissage de Rails, voici les étapes que j’ai suivi.

  • Tout d’abord, j’ai suivi le tutoriel en anglais intitulé “Four days on Rails”, soit “4 jours sur Rails”, où l’auteur nous propose d’apprendre les rudiments de Rails en développant une application de gestion de ToDo list. Il y a un programme découpé en 4 chapitres que l’on peut aisément exécuter en 2 après-midi.
  • A ce moment là, je me suis dit qu’il valait quand même mieux que je me forme un peu mieux à Ruby (!). Et le “Guide de l’utilisateur” est bien fait et tout à fait didactique.
  • Puis, au fur et à mesure de mes besoins j’ai fureté sur le Wiki de Ruby on Rails qui est tout à fait consistant
  • Enfin, pour aller plus loin dans l’apprentissage de Ruby, je me suis attaqué au “why’s (poignant) guide to ruby” que l’on pourrait traduire par “le guide poignant de why”. Très amusant, parsemé de BD (il y a des chapitres entiers qui ne montrent aucun code Ruby), ce guide est vraiment fait par quelqu’un qui est tombé amoureux de ce langage.

Comme rappelé hier soir par Joel Kociolek (que je remercie pour son assistance improvisée), il existe aussi 2 bouquins très bien fait, “Agile Web Development With Rails” et “Programming Ruby: The Pragmatic Programmer’s Guide”, qui ont une approche un peu plus académique, voire industrielle, que ce que j’ai décrit ci-dessus.

Enfin, je tiens encore à remercier tous les gens présents et notamment Raphaël, Dew, Benoît et Jean-Marc qui sont venus tout spécialement.

While listening to: 2Raumwohnung – Sasha (Sex Secret)

Juste pour info, et pour ceux qui en doutaient encore, je viens de monter ma propre boîte, Novélys, qui utilise principalement Rails, et suis donc dispo pour tous travaux commerciaux sur le sujet (formation y compris).



No Responses Yet to “Retour sur la mini-conf Ruby on Rails”

  1. Leave a Comment

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s


%d bloggers like this: