Reboot

31May06

Reboot8 banner

Reboot est une conférence qui se tient annuellement à Copenhague (ahh, la jolie petite sirène) mélangeant keynotes (tout le monde écoute) et talks (on se divise en petit groupe) dont les participants sont “des visionnaires pragmatiques qui sont à l’intersection de la technologie numérique et des changements tout autour de nous”. On y parlera donc de technologies, du web, des changements sociétals actuels et à venir. Mais Reboot est surtout un evènement humain, un évènement communautaire. J’imagine que la trame de cet évènement est de se faire rencontrer les gens qui font l’innovation en Europe, pour que cette innovation soit réellement paneuropéenne et qu’elle soit responsable (en réfléchissant aux implications sur la société). Et si le FOSDEM est reconnu comme étant l’évènement de référence en ce qui concerne les Logiciels Libres en Europe, Reboot commence à se faire un nom et une réputation pour cette 8ème édition.
Et, il y aura cette année une conférence intitulée The Railways dont le but est de se faire rencontrer les gens qui bossent sur Rails avec les gens qui en ont vaguement entendu parler, afin de leur apporter la bonne parole. A ce sujet, rappelons que
David Heinemeier Hansson (DHH), l’instigateur de Rails, est originaire de Copenhague, et a été élu “Best Hacker” à l’OSCON 2005 (O’Reilly Open Source Convention) par Google et O’Reilly.
Malheureusement, je n’ai pas vraiment le temps d’aller en vadrouille à Copenhague demain et après-demain, donc je vais vous livrer ici mon sentiment actuel sur ce qu’apporte Rails au développeur web.
Tout d’abord, Rails apporte beaucoup de choses. Evidemment, l’apprentissage se fait de manière très progressive, mais il n’en reste pas moins que la somme des informations est importante. De plus, Rails se base sur un certain nombre de Design Pattern et de concepts logiciels relativement avancés. Ceci fait qu’il faut avoir une certaine connaissance de l’ingéniérie et du développement logiciel pour réellement percevoir d’une part, tout ce que Rails a à offrir, et d’autre part à emmagasiner “proprement” toutes ces informations.
Ensuite, il faut comprendre la manière dont fonctionne le web pour, encore une fois, saisir tout ce que Rails apporte. En effet, bien qu’on développe avec un framework puissant et moderne, il n’en reste pas moins que l’on développe pour le web. Ainsi, une bonne connaissance de la pile complète des éléments impliqués est importante : HTTP -> HTML -> CSS -> Javascript -> Interface Utilisateur. Rails va pouvoir nous aider sur chaque élément de cette pile.
Ainsi, très souvent, lorsque je repasse sur un morceau de code plusieurs semaines après l’avoir écrit, grâce aux nouvelles connaissances que j’ai pu acquérir entre temps, je réécris facilement ce morceau en emprutant encore plus au framework (à Rails directement, ou à Prototype ou Scriptaculous) afin de le rendre encore plus lisible et maintenable.

Tout ceci fait que pour moi, Rails est LA brique logicielle qui réconcilie “ingéniérie logicielle” et “développement web”. D’autant plus que le “développement web” a longtemps été vu, en France du moins, comme un domaine indigne d’un “vrai” développeur, comme si l’on pouvait mettre sur le même pied d’égalité “développement web” et “site web”.



No Responses Yet to “Reboot”

  1. Leave a Comment

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s


%d bloggers like this: