Attraction, Cristallisation, Développement, les 3 piliers d’Alsace Digitale

18Jul15

Startup Communities: Building an Entrepreneurial Ecosystem in Your CityAlsace Digitale a maintenant un peu plus de 5 ans et comme toutes les organisations agiles, nous avançons en marchant et nous apprenons en faisant (Learning by Doing). Ces préceptes s’appliquent autant aux actions que nous menons (la forme) qu’à notre vision (le fond). Dans ce billet, je vais les développer, autant pour l’expliquer au monde que pour m’aider à les synthétiser pour moi-même🙂

Ainsi, et ce depuis le début d’AD (Alsace Digitale), notre ambition est de créer plus d’activité économique dans le numérique à Strasbourg (et par extension en Alsace), notamment par la création et le développement de plus de startups. On faisait donc de la FrenchTech avant l’heure🙂

Aujourd’hui chez AD, on articule nos actions et nos réflexions autour de 3 pilliers : Attraction, Cristallisation, Développement. Tout s’écrivant au fur et à mesure (le fameux Learning by Doing dont je parlais précédemment), ce que je vais vous expliquer ici n’était pas forcément aussi clair il y a 4 ans, et il y a des chances que dans 4 ans, ces explications deviennent encore plus matures, à l’instar de la Team Academy finlandaise et de son Rocket Model, qui a été mis sur papier plusieurs années après la création de l’école !

Attraction

EdgeNight (concert électro et mapping sur la Médiathèque André Malraux) durant EdgeFest 2015

Comme le rappelle l’édition du mois de juin du magazine Or Norme, l’histoire d’AD, et de l’écosystème numérique strasbourgeois en général, débute sans doute avec le premier BarCampAlsace en 2005. C’est donc avant tout une histoire de rencontres physiques entre personnes qui partagent un certain nombre de valeurs, ou qui partagent au moins une passion commune. L’Attraction est donc tout naturellement le premier pilier de l’action d’Alsace Digitale.

En effet, en l’absence d’écosystème existant, il est primordial d’allumer le premier étage de la fusée. C’est ici que l’on place des événements comme HackSXB (mini hackathon mensuel), Devoxx4Kids (initiation à la programmation pour les enfants), EdgeFest (festival des communautés numériques et créatives à Strasbourg), les meetups Strasbourg Startups (comme les Demo Night) ou notre activité de coworking au travers des 2 lieux La Plage Rivétoile et La Plage du Shadok. L’objectif est de se faire rencontrer des gens qui ne se seraient pas rencontrés, de leur offrir un cadre dans lequel ils peuvent s’exprimer, collaborer, inventer. En quelque sorte, c’est favoriser la sérendipité. Certaines de ces actions ou certaines de ces événements sont explicitement conçus pour ouvrir l’esprit des gens à l’entrepreneuriat.

Cristallisation

Startup Weekend Strasbourg 2013

Si on suit la logique précédente, on a fait se rencontrer des gens d’horizons différents en les plaçant dans un certain contexte, et notamment un contexte entrepreneurial. On ne parle pas encore forcément de création d’entreprises mais au moins de l’imagination et de la création de projets communs.

On espère évidemment que ces gens décident de réellement créer leur propre entreprise. Et quoi de mieux que de se tester un week-end (c’est quoi 2 jours dans une vie ?) en conditions réelles ? C’est là qu’intervient le Startup Weekend, un événement désormais devenu emblématique autant à Strasbourg qu’à Mulhouse.

L’objectif de ce pillier est de placer les gens dans l’action. On travaille sur un projet dans un contexte d’énergie pure avec plusieurs contraintes qui concourent à l’ambiance autant qu’à notre disposition mentale. On rit, on pleure, on bosse et on commence à dessiner les futurs contours de l’entreprise que l’on aimerait créer.

A l’issue de cette phase on doit savoir si le projet est viable et si j’ai envie, d’un point de vue très personnel, de m’y impliquer.

Et ça marche ! Comme je le rappelais récemment, il se crée en moyenne 2 entreprises après un Startup Weekend.

Mais le Startup Weekend n’est pas le seul élément de cet étage de la fusée. Le Hacking Health Camp est finalement à cheval entre les 2 pilliers “Attraction” et “Cristallisation”.

Développement

Demo Night Strasbourg StartupsUne fois l’entreprise créée, il faut la propulser plus loin. C’est pour cela que j’ai créé le groupe Strasbourg Startups : la communauté apprenante des fondateurs de startups strasbourgeoises. On y échange sur nos succès, nos défaites, nos astuces, nos trouvailles, etc. Et surtout, on brise la solitude de l’entrepreneur. On y mène également des actions en commun, et bientôt j’espère, des actions de lobbying.

Par la suite, on a aussi démarré Geeks on a Farm : la rencontre transfrontalière de startupers. Des speakers inspirants et des workshops, un bon cocktail pour continuer à faire progresser son projet. Car, comme le disait Maître Pascal : “L’évolution de l’entreprise est plafonnée par l’évolution personnelle de l’entrepreneur”.

Evidemment ce n’est pas assez pour faire grandir des startups, mais c’est un début. On peut espérer que l’accélérateur de startups santé Hacking Health Factory oeuvre en parallèle. Sans compter les autres projets d’accélérateurs alsaciens.

Conclusion

Alsace Digitale est encore jeune mais on n’en est qu’au début de l’histoire. Et je suis content qu’Alsace Digitale soit autant une bande de potes qui s’éclatent dans l’action qu’un espace de réflexion sur le fond, un véritable Think Tank.

D’ailleurs, qu’on ne s’y trompe pas, le process Startup Weekend ressemble étrangement à ce que l’on fait chez AD :

process Startup Weekend
De même, on est exactement dans la dynamique du livre “Startup Communities: Building an Entrepreneurial Ecosystem in Your City” de Brad Feld, qui explique, en partant de son expérience à Boulder (Colorado), comment construire une communauté de startups dans n’importe quelle ville du monde : un projet mené par des entrepreneurs, une équipe soudée parce qu’un tel projet dure 20 ans, une communauté qui reunit des entrepreneurs mais aussi des “feeders” (personnes intéressées, institutionnels, etc). Heureusement, avec AD on a déjà mis les pieds dans ce processus depuis un peu plus de 5 ans. Reste 15 ans🙂

Merci à Justine et Yannick pour la relecture🙂



No Responses Yet to “Attraction, Cristallisation, Développement, les 3 piliers d’Alsace Digitale”

  1. Leave a Comment

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s


%d bloggers like this: