Retour sur le FOSDEM 2005

10Mar05

Bruxelle Le week end du 26 et 26 février j’étais au FOSDEM à Bruxelles avec quelques amis
(Frédéric, Sébastien et Olivier). Le FOSDEM, Free and Open Source Software Developper’s European Meeting, est donc la plus grande manifestation de développeurs de logiciels libres d’Europe, et par la même la plus grande au monde.
Cette rencontre est donc plutôt destiné à des gens portés sur la technique, et permet surtout d’avoir un tour d’horizon rapide des projets en cours, des avancées en cours, des proejts d’avenir.
Le FOSDEM en lui-même est organisé autour de deux cycles de conférences en parallèle sur les projets les plus connus et reconnus (noyau Linux par Alan Cox, Nagios par son mainteneur , etc). Et à côté de ça, il y a des salles de développeurs. En effet, beaucoup de développeurs qui bossent ensemble toute l’année et discutent par mail, IRC ou messagerie instantanée profitent du FOSDEM pour se retrouver IRL. On a ainsi une salle Jabber
(protocole de messagerie instantanée développée par une société dans laquelle France Télécom a investi 7M d’EUR), Mozilla, Gnome, etc. Chaque groupe de développeurs gérant une salle peuvent l’utiliser comme ils l’entendent. Ainsi, dans les salles des projets les plus actifs on a aussi droit à des conférences. Et c’est là qu’on peut trouver quelques pépites.
J’ai notamment assisté à 2 conférences menées par des employés de la société Fluendo qui développe Flumotion, une solution de streaming concurrente de celles de Real ou
Microsoft. Des slides qui s’enchaînent parfaitement, des gens qui savent parler en public, des gens qui savent de quoi ils parlent, des gens accessibles, qui bossent pour une boîte qui a le désir de faire les choses correctement, et pour finir, une boîte qui développe un produit innovant, qui fonctionne et qui se vend (visiblement). Bref, Fluendo est à mon avis un exemple pour toutes les boîtes qui veulent se lancer dans le business autour des Logiciels Libres. Vous pouvez comprendre que j’ai vraiment été très impressionné par la qualité de ces 2 conférences.
Evidemment, on a fini le FOSDEM par une conférence sur “comment maintenir un noyau stable de Linux” par Alan Cox (voir photo ci-dessous). Cheveux longs, barbus. Son allure donne tout de suite le ton. De même, il sait parler en public, sa présentation a d’ailleurs été parsemé de petites blagues et l’auditoire était conquis. Il faut aussi savoir que ce sympathique Alan Cox a mis (très légèrement) entre parenthèses son travail sur le Linux pour se consacrer à l’obtention de son MBA. A la fin de sa présentation, une question a évidemment été de savoir si ce MBA a changé Alan Cox. Il a bien sûr répondu qu’il n’avait pas changé en lui-même mais que sa vision des choses avait changé et qu’il comprends mieux maintenant les aspects business autour de Linux.
Alan Cox



No Responses Yet to “Retour sur le FOSDEM 2005”

  1. Leave a Comment

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s


%d bloggers like this: